contrôle routier : mode d’emploi

Quels sont les documents que les forces de l’ordre peuvent exiger du conducteur taxi  lors d’un contrôle routier ?

S’ajoutant aux documents classiques commun à tous les conducteurs de véhicule à moteur pour lesquels un permis de conduire est requis (certificat d’immatriculation, carte verte et permis de conduire), le chauffeur de taxi doit être en mesure pour éviter toute verbalisation de présenter un certain nombre de documents concernant à la fois le véhicule taxi ,mais aussi le conducteur professionnel qu’il est.

  • concernant le conducteur :

– la fiche médicale du conducteur, autrement appelée « carte jaune » délivrée par la Préfecture d’exercice, attestant de l’aptitude physique du professionnel

– la carte professionnelle valide qui doit être apposée derrière le pare-brise, photo visible de l’extérieur (pour les nouveaux modèles) lorsque le conducteur est en service

– l‘attestation de suivi d’un stage de formation continue datant de moins de 5 ans

  • concernant le véhicule

– le carnet métrologique attestant la conformité de l’installation des « équipements obligatoires »

– une attestation de la compagnie assurant le véhicule mentionnant l’activité taxi et/ou la couverture des personnes et des biens transportés

– l‘autorisation de stationnement (appelée communément « licence »), exploitée via le véhicule taxi faisant l’objet du contrôle, c’est à dire la copie de l’arrêté d’attribution ou une attestation de l’autorité compétente (mairie) confirmant l’attribution de celle-ci.

SOYEZ AU QUOTIDIEN EN POSSESSION DE CES DOCUMENTS OBLIGATOIRES ET VOUS ROULEREZ  PLUS ZEN !!!

vous pouvez télécharger cette liste en cliquant sur le lien ci-après mail contrôle routier

<<< Retour aux actualités